63, rue Jean Jaurès - CS 30215
42313 ROANNE CEDEX
04 77 68 54 31
contact@roannaise-de-leau.fr

Notre Territoire

 

 

Roannaise de l'Eau implique 42 communes.

Le secteur géographique d'intervention de Roannaise de l'Eau s'étend à 42 communes, dont les 40 communes de Roannais Agglomération (dans la mesure où elle exerce la compétence Assainissement sur ce territoire pour le compte de l'agglomération).

Retour en haut

Contact - Horaires




Retour en haut  

Contact - Horaires




Retour en haut  

Présentation de la compétence

 

 

Page en cours de construction

Retour en haut

Votre eau au quotidien

Une eau pour tous

Riche en calcium et en magnésium, l'eau du robinet répond aux besoins en minéraux de votre organisme. Elle est conseillée par les autorités sanitaires pour toute la famille.

 

 

Une eau sûre

L'eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé en France. Le contrôle sanitaire de l'eau, mis en œuvre par les Agences Régionales de Santé (ARS), couvre chaque stade du circuit de l'eau, de la source jusqu'au robinet du consommateur.

La communication sur la qualité de l'eau du robinet est diffusée en toute transparence au public via notre page résultats d'analyses.

 

En savoir plus : http://www.cieau.com/l-eau-potable/l-exigence-de-qualite

 

 

   

Les objectifs des normes

   

L'eau du robinet répond à des normes strictes et de plus en plus rigoureuses définies par le Ministère de la Santé.

Ces normes ont été fixées selon le principe de précaution maximale qui protège toutes les personnes, mêmes les plus fragiles (enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes âgées...).

 

Elles reflètent deux préoccupations essentielles :

 

En priorité, la santé publique

Ainsi l'eau ne doit pas contenir de bactéries ou de virus susceptibles de provoquer des maladies ; elle ne doit pas présenter de concentration de substances dites « indésirables » (nitrates, fluor) ou toxiques (plomb, chrome) supérieure aux normes établies.

 

Ensuite, le confort et le plaisir

L'eau doit être agréable à boire, claire, inodore et équilibrée en sels minéraux.

  
Retour en haut

Protégeons notre environnement

Disposer d'une eau de bonne qualité, en quantité suffisante, est devenu un enjeu très important. Si rien n'est fait pour protéger cette ressource, l'impact des activités humaines sur le cycle naturel de l'eau et sur les écosystèmes aquatiques pourrait avoir des conséquences irrémédiables.

 

Ne jetez pas tout dans le réseau d'assainissement

 

Préservez le milieu naturel et les installations d'assainissement.

Réduisez les doses de produit d'entretien et de lavage et préférez des produits biodégradables et consultez les étiquettes des emballages. Les produits polluants sont identifiables grâce à des symboles explicites indiqués sur les emballages.

 

  • Épluchures fruits et légumes : Ces déchets génèrent des coûts de traitement superflus s'ils ne sont pas recyclés.Vous pouvez faire du compost ou les jeter avec les déchets ménagers.
  • Objets solides (mégots de cigarettes, couches à jeter, protections hygiéniques, cotons tiges, lames de rasoir, rouleaux de papier-toilettes, lingettes) : Tous ces produits sont à l'origine de problèmes sur les systèmes d'assainissement ; leur introduction dans le réseau obstrue, détériore les pompes de relevage et renchérit le coût de l'assainissement et de l'épuration. Ils doivent être jetés avec les déchets ménagers.
  • Les médicaments : Les stations d'épuration ne sont pas conçues pour les traiter. Les molécules se retrouvent dans la nature et peuvent donc avoir des conséquences sur la santé humaine et animale. Rapportez-les en pharmacie.
  • Huiles et graisses : Elles se déposent et colmatent les tuyaux, chez vous ou sur le réseau, et diminuent ensuite les performances des stations d'épuration.
  • Substances chimiques : Elles perturbent le fonctionnement des stations d'épuration et constituent une menace pour notre environnement.

Huiles, graisses et substances chimiques doivent être rapportées en déchetterie.

 

Le cas des lingettes

Jetées dans les toilettes, les lingettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d'épuration : obstruction et détérioration des équipements.

Conséquences : pannes importantes, débordement du réseau d'assainissement vers le milieu naturel, interruption de la bonne épuration des eaux, polluant ainsi ruisseaux, rivières, fleuve, nappes phréatiques...

 

Il faut jeter les lingettes dans votre poubelle !

Les lingettes dites "biodégradables" doivent aussi être jetées à la poubelle. Jetées au réseau d'assainissement, elles n'ont pas suffisamment de temps pour se dégrader avant leur arrivée à la station d'épuration. Des conséquences qui augmentent le coût de l'assainissement, et donc de la facture d'eau.

Retour en haut

Prestations

 

Collecter, transporter et traiter les eaux usées domestiques et industrielles pour les dépolluer avant de les rejeter dans le milieu naturel.

Roannaise de l'Eau possède plusieurs stations d'épuration. Les traitements des eaux de ces stations sont biologiques, ils utilisent l'action de micro-organismes, qui à l'aide d'oxygène, se "nourrissent" de la pollution dissoute, essentiellement les matières organiques. Ce principe permet d'accélérer et de contrôler le phénomène de nettoyage qui se produit communément en milieu naturel.

Dans le cas des stations à boues activées, nous favorisons, par apport d'air, le développement de micro-organismes aérobies, c'est-à-dire qui utilisent l'oxygène pour se développer et ainsi accélerer le rythme de dépollution de l'eau.

 

 

Assurer la valorisation des boues activées

Le traitement des eaux usées en station d'épuration produit une eau épurée, rejetée dans le milieu naturel, et des boues d'épuration. Roannaise de l'Eau a choisi de valoriser ces boues dans la filière agronomique entre autres. En les déshydratant, nous réduisons considérablement leur volume tout en conservant leur richesse fertilisante.

 

 

L'entretien préventif et curatif du réseau

Roannaise de l'Eau dispose d'une équipe de techniciens chargés de l'entretien à titre préventif (inspection des égouts notamment avec des caméras pour repérer les éventuelles fissures ou problèmes d'étanchéité) et curatif (dégagement et curage des égouts bouchés) des réseaux transportant les eaux usées et pluviales.

 

 

Le contrôle des branchements

Roannaise de l'Eau contrôle le bon raccordement des immeubles aux réseaux de collecte. Les réseaux privatifs d'eaux usées et d'eaux pluviales doivent être distincts. En effet, les eaux pluviales doivent être raccordées au réseau d'eaux pluviales quand il existe, sinon elles sont soit infiltrées à la parcelle, soit elles rejoignent le milieu récepteur (notamment fossé). Les anciennes fosses septiques doivent être déconnectées quand il existe au droit de la parcelle du propriétaire un réseau de collecte des eaux usées.

>> Télécharger le dépliant Contrôle de Branchements

 

 

Lors de la vente d'un immeuble, Roannaise de l'Eau peut effectuer, à la demande du propriétaire, le contrôle des branchements d'eaux usées. Pour cela, il suffit de nous retourner la demande d'intervention remplie et signée, accompagnée du réglement.

>> télécharger la demande d'intervention

Les techniciens prendront ensuite contact avec vous pour fixer un rendez-vous sur place. Chaque visite fera l'objet d'un rapport sur la conformité du branchement.

Retour en haut

Assainissement Non Collectif

L'Assainissement non collectif consiste à traiter les eaux usées d'une habitation en principe sur son propre terrain, sans transport des eaux usées.

 

Il s'agit d'un traitement d'épuration individuel et autonome pour les habitations qui ne sont pas raccordables au réseau public de collecte et de transport des eaux usées vers une station d'épuration dans des conditions techniques et économiques acceptables.

 

L'assainissement non collectif, sous réserve d'une bonne conception et d'un bon entretien, garantit une parfaite élimination des pollutions et contribue, grâce à une technique efficace, à préserver notre environnement.

 

Roannaise de l'Eau conseille et accompagne les particuliers pour garantir la conformité, le bon entretien et le bon fonctionnement de leur installation d'assainissement non collectif.

Retour en haut

La production d'eau potable

L'eau brute de nos deux barrages subit différents traitements dans la station d'eau potable avant d'être désinfectée pour qu'une fois potable, sa qualité soit préservée dans les canalisations de distribution jusqu'au robinet du consommateur.

Nos techniciens assurent 24h/24 l'entretien et la maintenance de la station d'eau potable, les réglages des installations, le suivi de la qualité de l'eau
par de multiples analyses (aussi bien sur l'eau brute que sur l'eau traitée et distribuée).

Roannaise de l'Eau gère l'exploitation des barrages en pratiquant de nombreux relevés relatifs aux débits des rivières alimentant les barrages et au contrôle du débit de restitution dans le Renaison à l'aval des 2 barrages.

 

 

 

   

Exploitation et gestion des réseaux

   

Nos techniciens sont chargés de surveiller et d'entretenir nos 18 réservoirs d'eau potable, de veiller à la pression et au débit sur les principales conduites desservant notre territoire.

Roannaise de l'Eau s'occupe également de tous les travaux d'entretien du réseau (renouvellement des anciens branchements, réparations de fuites, purge de conduites, nouveaux branchements...) et du parc de compteurs en fonctionnement (relevé et maintenance).

  
Retour en haut

Bien boire son eau


L'eau est un produit alimentaire. Le temps, la chaleur et la lumière altèrent sa qualité.

 

Contre le temps

Laisser couler l'eau jusqu'à ce qu'elle soit fraîche avant de la boire. Conserver l'eau au réfrigérateur, dans un récipient propre et bien fermé. Buvez la dans les 24 heures. Lavez la carafe à chaque utilisation. Enfin, pensez à changer régulièrement vos glaçons.

 

Contre la chaleur

N'utilisez pas l'eau chaude pour préparer vos boissons chaudes, ou encore pour faire cuire les légumes, faites chauffer de l'eau froide. En effet, l'eau chaude n'est pas considérée comme potable, car elle a stagné dans le ballon.

 

Contre la lumière

N'exposez pas l'eau trop longtemps à la lumière.

Retour en haut

Le chemin de l'eau

 

Roannaise de l'Eau produit et distribue l'eau potable jusqu'au robinet de ses différents clients (particuliers, entreprises, artisans, commerçants, équipements publics...).

 

Cette eau provient des rivières de la Tâche, le Rouchain, les Crêches et l'Avoine qui prennent leur source dans les tourbières des Monts de la Madeleine.

Ces rivières serpentent entre les forêts et prairies et alimentent nos deux barrages. Le barrage du Chartrain, situé sur la commune de Renaison, est le plus ancien avec une mise en service en 1892. Celui du Rouchain se trouve sur la commune des Noës, il date de 1976. En savoir plus sur les barrages :

>> télécharger la présentation du barrage du Chartrain

>> télécharger la présentation du barrage du Rouchain

Les eaux de ces barrages, très douces et faiblement minéralisées, sont ensuite traitées dans l'usine d'eau potable située au pied du barrage du Rouchain, pour être ensuite distribuée sur le réseau public géré par Roannaise de l'Eau.

chiffres eau

Une ressource à protéger

Dans le cadre de la règlementation sur l'eau, les ressources en eau potable doivent être protégées par des périmètres de protection (périmètre de protection immédiat, périmètre de protection rapproché et périmètre de protection éloigné).

Ce sont des espaces réservés dans lesquels les activités artisanales, agricoles et industrielles sont réglementées, voire interdites, par arrêté préfectoral.

Roannaise de l'Eau a mis en place ces périmètres de protection autour de ses deux barrages, dont les périmètres correspondent aux bassins versants.

Retour en haut

La filière de traitement

 

Les eaux usées sont généralement collectées par le réseau public d'assainissement et sont acheminées par les cananlisations vers une station d'épuration. On parle d'assainissement collectif.

 

Ce traitement se fait principalement à la station d'épuration située à Roanne.

Découvrez ci-dessous la filière de traitement de cette station d'épuration :

Retour en haut

Protéger son compteur


Le compteur, installé à l'extérieur de la maison, est sensible au gel, tout comme les canalisations. Avant l'hiver, prenez les précautions qui s'imposent et protégez-les contre le gel !

 

Méthode anti-gel, méthode couette !

Le compteur d'eau Comme une bouteille d'eau placée dans un congélateur qui finit par éclater, le compteur peut lui aussi casser sous la pression de l'eau qui augmente de volume en gelant et cela peut provoquer des dégâts matériaux, mais aussi des coupures d'eau. Il faut alors calfeutrer votre compteur avec du polystyrène : - prenez un sac plastique (sac poubelle par exemple) - remplissez-le au ¾ de polystyrène et fermez-le soigneusement - emmaillotez votre compteur avec ce sac qui fera office de « couette » pendant tout l'hiver.

 

Pour les canalisations

Les canalisations sont également très vulnérables. Elles aussi doivent faire l'objet d'une protection systématique contre le froid. Avant l'hiver, entourez d'une gaine isolante les tuyaux extérieurs, ainsi que ceux qui sont situés à l'entrée et à la sortie de votre compteur.

IMPORTANT : pour protéger vos installations, n'utilisez jamais de laine de verre, de paille ou de morceaux de tissu qui risqueraient de capter l'humidité et de geler compteur et canalisations.

>> en savoir plus sur la protection des installations en téléchargeant ce dépliant


Retour en haut

Notre territoire

 

Roannaise de l'Eau implique 42 communes.

Le secteur géographique d'intervention de Roannaise de l'Eau s'étend à 42 communes dont les 40 communes de Roannais Agglomération (dans la mesure où elle exerce la compétence Assainissement sur ce territoire pour le compte de l'agglomération).

Retour en haut

Votre eau au quotidien

Une eau pour tous

Riche en calcium et en magnésium, l'eau du robinet répond aux besoins en minéraux de votre organisme. Elle est conseillée par les autorités sanitaires pour toute la famille.

 

 

Une eau sûre

L'eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé en France. Le contrôle sanitaire de l'eau, mis en œuvre par les Agences Régionales de Santé (ARS), couvre chaque stade du circuit de l'eau, de la source jusqu'au robinet du consommateur.

La communication sur la qualité de l'eau du robinet est diffusée en toute transparence au public via notre page résultats d'analyses.

 

En savoir plus : http://www.cieau.com/l-eau-potable/l-exigence-de-qualite

 

 

   

Les objectifs des normes

   

L'eau du robinet répond à des normes strictes et de plus en plus rigoureuses définies par le Ministère de la Santé.

Ces normes ont été fixées selon le principe de précaution maximale qui protège toutes les personnes, mêmes les plus fragiles (enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes âgées...).

 

Elles reflètent deux préoccupations essentielles :

 

En priorité, la santé publique

Ainsi l'eau ne doit pas contenir de bactéries ou de virus susceptibles de provoquer des maladies ; elle ne doit pas présenter de concentration de substances dites « indésirables » (nitrates, fluor) ou toxiques (plomb, chrome) supérieure aux normes établies.

 

Ensuite, le confort et le plaisir

L'eau doit être agréable à boire, claire, inodore et équilibrée en sels minéraux.

  
Retour en haut

Liens utiles

 

Roannais Agglomération

 

Agence Régionale de Santé (ARS)

 

Agence de l'Eau Loire Bretagne

 

Conseil Départemental 42

 

GRAIE

 

Méli mélo

 

FNCCR

 

Journées Portes Ouvertes (CCI de Roanne)

 

Mairies :

Ambierle / Arcon / La Bénisson Dieu / Briennon / Changy / Combre / Commelle-Vernay / Coutouvre / Le Coteau / Le Crozet / Lentigny / Les Noës / Mably / Montagny / Noailly / Notre Dame De Boisset / Ouches / La Pacaudière / Parigny / Perreux / Pouilly Les Nonains / Renaison / Riorges / Roanne / Sail Les Bains / Saint Alban Les Eaux / Saint André D'Apchon / Saint Bonnet Des Quarts / Saint Forgeux Lespinasse / Saint Germain Lespinasse / Saint Haon Le Châtel / Saint Haon Le Vieux / Saint Jean Saint Maurice Sur Loire / Saint Léger Sur Roanne / Saint Martin D'Estreaux / Saint Rirand / Saint Romain La Motte / Saint Vincent De Boisset / Urbise / Villemontais / Villerest / Vivans

 

RocOberge

 

Parc de loisirs des barrages

Retour en haut

Documents utiles

 

Rapport d'activité 2014

 

Tarifs 2015

 

Rapport annuels sur le prix et la qualité du service public 2014:

 

Règlements de service :

 

Dépliants sur la gestion des eaux pluviales :

Généralités / Noue / Bassin sec / Cuve de rétention / Puits d'infiltration / Tranchée drainante

 

 

Dossier demande de subvention Agence de l'Eau Loire Bretagne :

 

Plaquettes jeunesse sur le cycle de l'eau :

 

Assainissement :

 

Vie Pratique :

Protéger ses installations

Retour en haut

Protéger votre compteur d'eau

 

A l'approche de l'hiver, Roannaise de l'Eau rappelle les bonnes pratiques pour protéger le compteur d'eau.

 

 

Le compteur d'eau, installé à l'extérieur de la maison, est sensible au gel, tout comme les canalisations.

 

 

Avant l'hiver, prenez les précautions qui s'imposent et protégez-le contre le gel. Comme une bouteille d'eau placée dans un congélateur qui finit par éclater, le compteur peut lui aussi casser sous la pression de l'eau qui augmente de volume en gelant.

 

 

Découvrez les astuces pour protéger votre compteur en téléchargeant ce dépliant.


Retour en haut

Présentation compétence

L'Assainissement non collectif consiste à traiter les eaux usées d'une habitation en principe sur son propre terrain, sans transport des eaux usées.

 

 

Il s'agit d'un traitement d'épuration individuel et autonome pour les habitations qui ne sont pas raccordables au réseau public de collecte et de transport des eaux usées vers une station d'épuration dans des conditions techniques et économiques acceptables.

 

 

L'assainissement non collectif, sous réserve d'une bonne conception et d'un bon entretien, garantit une parfaite élimination des pollutions et contribue, grâce à une technique efficace, à préserver notre environnement.

 

 

Roannaise de l'Eau conseille et accompagne les particuliers pour garantir la conformité, le bon entretien et le bon fonctionnement de leur installation d'assainissement non collectif.

Retour en haut

Prestations

Construction ou réhabilitation d'un assainissement collectif

 

Conseil : Le SPANC apporte son conseil au moment du projet de construction ou de rénovation d'une habitation. Lorsque le projet est abouti, un dossier de validation de conception doit être déposé au SPANC qui émettra alors un avis sur le dispositif d'assainissement non collectif proposé qui doit respecter les contraintes liées au terrain et à l'habitation. La prestation est effectuée à titre gratuit.

<< Télécharger le guide sur les différents traitements existants

 

Vérification obligatoire de la bonne réalisation des travaux : Le SPANC a pour mission de vérifier la conformité des travaux réalisés vis à vis du projet validé par nos soins par rapport à la règlementation. Cette visite donne lieu à un compte-rendu de « contrôle de bonne réalisation ». Le coût de ce contrôle s'élève à 200 euros TTC (tarifs et taux de TVA 2015) pour tout projet dans le cadre d'un permis de construire ; il est gratuit en cas de réhabilitation.

<< Télécharger la déclaration d'installation d'un assainissement non collectif neuf

 

 

Contrôle du bon fonctionnement de votre installation

 

Des contrôles règlementaires doivent être réalisés afin de s'assurer du bon fonctionnement et du bon entretien des installations d'assainissement non collectif.

  • Contrôle périodique : il est réalisé tous les 8 ans en cas d'installation conforme ou ne présentant pas de risque sanitaire ou environnemental. Si l'installation présente un danger pour la santé des personnes ou un risque environnemental avéré, ce contrôle est effectué tous les 4 ans. Il donne lieu à un compte-rendu de "contrôle de bon fonctionnement". Le montant de ce contrôle s'élève à 104,50 euros TTC (tarifs et taux de TVA 2015).
  • Contrôle au moment de la vente d'un bien immobilier : Depuis le 01/01/2011, lors de la vente d'un bien immobilier, un diagnostic de bon fonctionnement de moins de 3 ans doit être fourni par le propriétaire vendeur. Ainsi, si le dernier contrôle de bon fonctionnement date de plus de 3 ans, un nouveau contrôle doit être réalisé par le SPANC. Ce contrôle obligatoire est facturé 104,50 euros TTC (tarifs et taux de TVA 2015).

 

 

Entretien et vidange

 

Les installations d'ANC doivent être entretenues aussi souvent que nécessaire et les fosses toutes eaux vidangées régulièrement. La périodicité de vidange doit être adaptée à la hauteur de boues présentes dans le dispositif qui ne doit pas dépasser 50 % du volume utile, soit environ tous les 4 à 6 ans. Cette vidange doit être réalisée par des entreprises agrées par le préfet. A ce titre, le SPANC de Roannais Agglomération propose ce service d'entretien et permet de faire bénéficier aux usagers d'un tarif attractif de groupe.

A titre d'exemple, la vidange d'une installation de 3 m³ réalisée par l'intermédiaire de Roannais Agglomération s'élève à environ 256,08 euros TTC (tarifs et taux de TVA 2015).

 

>> Télécharger le dépliant sur les vidanges ANC

 

>> Télécharger la demande de vidange

Retour en haut

Présentation de la compétence

Roannaise de l'Eau intervient sur la compétence Assainissement pour le compte de Roannais Agglomération.

 

 

Une fois utilisée, l'eau potable devient une eau usée plus ou moins polluée.

On distingue trois grandes catégories d'eaux usées :

  • Les eaux usées domestiques : ce sont les eaux ménagères (cuisine, salle de bains) chargées de détergents, graisses, solvants... et les eaux vannes qui proviennent des toilettes.
  • Les eaux usées industrielles : très différentes des eaux usées domestiques, elles peuvent contenir des métaux lourds, des micropolluants... Les industries doivent traiter leurs eaux usées dans leur propre station d'épuration ou obtenir l'autorisation de les rejeter dans le réseau d'assainissement collectif. Certaines de ces eaux usées peuvent faire l'objet d'un pré-traitement par l'industriel avant d'être rejetées dans le réseau collectif.
  • Les eaux pluviales : ce sont les eaux de pluie qui ruissellent le long des toits, sur la route. Elles se chargent d'impuretés au contact de l'air et de résidus polluants en ruisselant sur les toitures ou les voiries (huiles, carburants, résidus de pneus...).

Les eaux usées doivent donc être dépolluées (nettoyées) afin de pouvoir être rejetées dans le milieu naturel sans danger. On appelle cela l'assainissement ou l'épuration des eaux usées.

Attention, après traitement épuratoire, l'eau est « propre », mais pas potable.

 

 

Assainissement collectif ou non collectif ?

 

Les eaux usées sont généralement collectées par le réseau d'égouts public et sont acheminées par des canalisations vers une station d'épuration pour être traitées. On parle alors d'assainissement collectif.

 

Toutefois, certaines communes ou certaines zones (principalement habitat dispersé) ne sont pas raccordables au réseau public de collecte et transport des eaux usées vers une station d'épuration dans des conditions techniques et économiques acceptables. Le traitement et l'évacuation des eaux usées se font alors individuellement, grâce à une installation en principe sur son propre terrain appelée "assainissement non collectif" (A.N.C.).

 

Retour en haut

Vos démarches

 

page en cours de construction

Retour en haut

Questions - réponses sur nos tarifs

 

 

 

 

Page en cours de construction

 

 

 

   


      
Retour en haut

Présentation de la compétence

 

 

Page en cours de construction

Retour en haut

Le chemin de l'eau

 

Roannaise de l'Eau produit et distribue l'eau potable jusqu'au robinet de ses différents clients (particuliers, entreprises, artisans, commerçants, équipements publics...).

 

Cette eau provient des rivières de la Tâche, le Rouchain, les Crêches et l'Avoine qui prennent leur source dans les tourbières des Monts de la Madeleine.

Ces rivières serpentent entre les forêts et prairies et alimentent nos deux barrages. Le barrage du Chartrain, situé sur la commune de Renaison, est le plus ancien avec une mise en service en 1892. Celui du Rouchain se trouve sur la commune des Noës, il date de 1976. En savoir plus sur les barrages :

>> télécharger la présentation du barrage du Chartrain

>> télécharger la présentation du barrage du Rouchain

Les eaux de ces barrages, très douces et faiblement minéralisées, sont ensuite traitées dans l'usine d'eau potable située au pied du barrage du Rouchain, pour être ensuite distribuées sur le réseau public géré par Roannaise de l'Eau.

Une ressource à protéger

Dans le cadre de la règlementation sur l'eau, les ressources en eau potable doivent être protégées par des périmètres de protection (périmètre de protection immédiat, périmètre de protection rapproché et périmètre de protection éloigné).

Ce sont des espaces réservés dans lesquels les activités artisanales, agricoles et industrielles sont réglementées, voire interdites, par arrêté préfectoral.

Roannaise de l'Eau a mis en place ces périmètres de protection autour de ses deux barrages, dont les périmètres correspondent aux bassins versants.

Retour en haut

Actualités

 

Aides financières aux particuliers de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne

L'Agence de l'Eau Loire Bretagne a mis en place des dispositifs financiers afin d'aider, sous certaines conditions, les propriétaires dans la réalisation de leurs travaux en assainissement collectif et non collectif :

  • assainissement collectif : mise en conformité des branchements d'assainissement collectif se traduisant par une amélioration par temps sec ou de pluie.
>> Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement collectif.
  • assainissement non collectif : réhabilitation d'un ANC situé sur une commune rurale et présentant un risque sanitaire.
>> Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement non collectif

Les travaux ne doivent pas avoir débuté avant la confirmation de l'octroi du subvention.

Attention : ces demandes ne sont pas gérées directement par l'Agence de l'Eau, mais par Roannaise de l'Eau qui est la seule interlocutrice entre les particuliers et l'Agence pour instruire ces demandes. Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 04 26 24 93 50 ou contact@roannaise-de-leau.fr

 

 

 

Découvrez une web-série drôle et décalée sur le thème très sérieux de l'eau

"Méli Mélo - démêlons les fils de l'eau" est une démarche engagée par le Graie, Média Pro et le scientifique B. Chocat, à laquelle Roannaise de l'Eau a adhéré en devenant partenaire.

L'objectif est simple : apporter des réponses claires sur le thème de l'eau en alliant humour et sérieux et en fournissant des outils pédagogiques.

Deux supports : un site internet et une web-série humoristique avec deux figures emblématiques de la série Kaamelott. www.eaumelimelo.org ou sur YouTube : à consulter sans modération !

 

   


   

Information concernant l'eau potable distribuée

(28 janvier 2015)

Depuis plusieurs semaines, l'eau distribuée par Roannaise de l'Eau présente parfois un goût et une odeur désagréables plus ou moins prononcés, tout en étant potable et sans danger pour la santé.

 

Ces problèmes de goût et d'odeur sont liés à la présence d'algues dans les barrages qui se sont développées en raison des fortes températures : 18°C à 40 mètres de profondeur au mois d'octobre 2014, alors que généralement, la température à ce niveau n'excède pas 8°C. La baisse des températures enregistrée récemment rend les algues moins actives, mais il en reste cependant encore dans les barrages.

 

Ces algues libèrent des molécules inoffensives (2-méthylisobornéol et géosmine), mais qui sont responsables de ces odeurs et goûts de moisi ou de terre.

 

La nouvelle usine détruit les algues, mais pas les molécules qu'elles ont libéré ; celles-ci ne peuvent être retenues que par du charbon actif. L'utilisation du charbon actif est effective depuis le début du mois de décembre et les résultats sont optimistes : les analyses en sortie d'usine révèlent en janvier un niveau de 1 pour le goût de moisi alors qu'il était de 2 en décembre et 3 en novembre (sur une échelle de 0 à 8, sachant que 8 indique un goût très fort et 0 l'absence de goût).

 

Toutefois, l'eau produite doit ensuite être distribuée jusqu'au robinet du consommateur par des canalisations. C'est dans ces conduites que le phénomène de goût et d'odeur s'amplifie. La température de l'eau et la quantité de micro-organismes présents dans ces conduites, entre autres, peuvent favoriser l'activité de ces molécules. Il n'est évidemment pas possible d'injecter du charbon actif traitant les goûts directement dans les réseaux, car l'eau du robinet serait alors noire.

 

Roannaise de l'Eau met tout en oeuvre afin de trouver les solutions pour supprimer les effets persistants de ces molécules. Ce phénomène exceptionnel demande une réponse scientifique appropriée. C'est pourquoi le syndicat a sollicité l'expertise et la collaboration de spécialistes en la matière auprès du CIRSEE (Centre International de la Recherche sur l'Eau et l'Environnement). Cette démarche sera accompagnée de la création d'un panel de goûteurs parmi nos abonnés, afin de mesurer l'impact des dispositions prises pour stopper ces désagréments.

 

De même, un travail régulier est mené avec l'Agence Régionale de la Santé qui surveille la qualité de l'eau et contrôle sa potabilité. L'affichage des résultats d'analyses est d'ailleurs réalisé au siège de Roannaise de l'Eau, dans les mairies et sur le site internet : cliquer ici.

 

L'eau produite et distribuée par Roannaise de l'Eau est potable et respecte les limites de qualité fixées par le Code de la Santé Publique. Vous pouvez la consommer et l'utiliser sans aucun risque. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau en bouteille pour boire, cuisiner ou vous laver, si ce n'est à titre gustatif.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le service Qualité de Roannaise de l'Eau au 04 77 68 68 88 ou dtechnique@roannaise-de-leau.fr.

 

Roannaise de l'Eau vous remercie de votre compréhension.

  
Retour en haut

Recrutements en cours

 

Roannaise de l'Eau rechercheun agent de contrôle Assainissement Non Collectif.

 

>> Accéder à l'offre ici.

 

Retour en haut

Présentation de la compétence

 

 

 

Page en cours de construction

 

 

   


      
Retour en haut

Présentation de la compétence

 

 

Page en cours de construction

   


      
Retour en haut

Elus - instances

Conformément aux textes, Roannaise de l'Eau est administrée par un Comité Syndical composé d'élus des collectivités membres. Chaque commune a un ou plusieurs représentants avec des voix pondérées en fonction du poids démographique et des compétences transférées.

 

Ce Comité Syndical est chargé de prendre les avis et décisions nécessaires au bon fonctionnement de Roannaise de l'Eau.

 

Président : Daniel FRECHET

1er Vice-Président : Aldo MARCUCCILLI, en charge des ressources humaines

2ème Vice-Président : Stéphane JEVAUDAN, en charge de la qualité de service

3ème Vice-Président : Jacques THIROUIN, en charge des moyens généraux

4ème Vice-Président : Romain BOST, en charge du programme d'investissement en partenariat avec les communes

 

Les élus du Comité Syndical : Daniel FRECHET, Jean-Louis DESBENOIT, Georges DRU (Roannais Agglomération), Gérard Meunier et Jean-Luc Favard (Communauté de Communes Charlieu - Belmont), Jean-Baptiste CIRON (Le Coteau), Maurice DUMAS (Mably), Bernard THIVEND (Pouilly les Nonains), Jacques THIROIN (Renaison), Alain ASTIER et Stéphane JEVAUDAN (Riorges), Romain BOST et Jean-Marc DETOUR (Roanne), Laurent COUTY (Saint Alban les Eaux), Didier VILLEMAGNE (Saint Haon le Chatel), Jean Jacques COUTURIER (Saint Haon le Vieux), Jean Louis LAGARDE (Saint Léger sur Roanne), Didier PRUNET (Saint Rirand) et Aldo MARCUCCILLI (Villerest).

 

Retour en haut

Recrutement en cours

 

 

Roannaise de l'Eau recherche un agent de contrôle Assainissement Non Collectif.

 

>> Accéder à l'offre.

Retour en haut

Assainissement Collectif
Présentation de la compétence

L'assainissement collectif englobe la collecte des eaux usées rejetées via le réseau d'égout public et le traitement en station d'épuration.

 

 

La collecte

 

On parle de réseau séparatif si les eaux usées et pluviales sont collectées dans des canalisations distinctes. Les eaus usées sont amenées pour traitement à la station d'épuration et les eaux pluviales sont généralement évacuées avec ou sans traitement vers le milieu naturel (cours d'eau, fossé, infiltration...).

Par contre, il arrive que les eaux usées et pluviales soient évacuées dans les mêmes canalisations, il s'agit alors d'un réseau unitaire.

Le raccordement des immeubles, ou bâtiments, aux égouts disposés pour recevoir les eaux usées domestiques et établis sous la voie publique, est obligatoire dans le délai de deux ans à compter de la mise en service de l'égout.

 

 

Le traitement

 

Le traitement des eaux usées se fait principalement à la station d'épuration située à Roanne, mais il en existe au total près de 40 sur le territoire d'intervention de Roannaise de l'Eau, dont deux lagunes, un filtre planté de roseaux et un filtre à sable.

Les différents procédés de traitement des eaux usées de nos stations reposent sur l'activité biologique des micro-organismes (« bactéries »), qui, en présence d'oxygène, dégradent la pollution.

Retour en haut

Présentation de la compétence

Page en cours de construction
Retour en haut

Actualités

 

Aides financières aux particuliers de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne

L'Agence de l'Eau Loire Bretagne a mis en place des dispositifs financiers afin d'aider, sous certaines conditions, les propriétaires dans la réalisation de leurs travaux en assainissement collectif et non collectif :

  • assainissement collectif : mise en conformité des branchements d'assainissement collectif se traduisant par une amélioration par temps sec ou de pluie.
>> Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement collectif.
  • assainissement non collectif : réhabilitation d'un ANC situé sur une commune rurale et présentant un risque sanitaire.
>> Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement non collectif

Les travaux ne doivent pas avoir débuté avant la confirmation de l'octroi du subvention.

Attention : ces demandes ne sont pas gérées directement par l'Agence de l'Eau, mais par Roannaise de l'Eau qui est la seule interlocutrice entre les particuliers et l'Agence pour instruire ces demandes. Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 04 26 24 93 50 ou contact@roannaise-de-leau.fr

 

 

 

Découvrez une web-série drôle et décalée sur le thème très sérieux de l'eau

« Méli Mélo - démêlons les fils de l'eau » est une démarche engagée par le Graie, Média Pro et le scientifique B. Chocat, à laquelle Roannaise de l'Eau a adhéré en devenant partenaire.

L'objectif est simple : apporter des réponses claires sur le thème de l'eau en alliant humour et sérieux et en fournissant des outils pédagogiques.

Deux supports : un site internet et une web-série humoristique avec deux figures emblématiques de la série Kaamelott. www.eaumelimelo.org ou sur YouTube : à consulter sans modération !

 

   


   

Information concernant l'eau potable distribuée

(28 janvier 2015)

Depuis plusieurs semaines, l'eau distribuée par Roannaise de l'Eau présente parfois un goût et une odeur désagréables plus ou moins prononcés, tout en étant potable et sans danger pour la santé.

 

Ces problèmes de goût et d'odeur sont liés à la présence d'algues dans les barrages qui se sont développées en raison des fortes températures : 18°C à 40 mètres de profondeur au mois d'octobre 2014, alors que généralement, la température à ce niveau n'excède pas 8°C. La baisse des températures enregistrée récemment rend les algues moins actives, mais il en reste cependant encore dans les barrages.

 

Ces algues libèrent des molécules inoffensives (2-méthylisobornéol et géosmine), mais qui sont responsables de ces odeurs et goûts de moisi ou de terre.

 

La nouvelle usine détruit les algues, mais pas les molécules qu'elles ont libéré ; celles-ci ne peuvent être retenues que par du charbon actif. L'utilisation du charbon actif est effective depuis le début du mois de décembre et les résultats sont optimistes : les analyses en sortie d'usine révèlent en janvier un niveau de 1 pour le goût de moisi alors qu'il était de 2 en décembre et 3 en novembre (sur une échelle de 0 à 8, sachant que 8 indique un goût très fort et 0 l'absence de goût).

 

Toutefois, l'eau produite doit ensuite être distribuée jusqu'au robinet du consommateur par des canalisations. C'est dans ces conduites que le phénomène de goût et d'odeur s'amplifie. La température de l'eau et la quantité de micro-organismes présents dans ces conduites, entre autres, peuvent favoriser l'activité de ces molécules. Il n'est évidemment pas possible d'injecter du charbon actif traitant les goûts directement dans les réseaux, car l'eau du robinet serait alors noire.

 

Roannaise de l'Eau met tout en oeuvre afin de trouver les solutions pour supprimer les effets persistants de ces molécules. Ce phénomène exceptionnel demande une réponse scientifique appropriée. C'est pourquoi le syndicat a sollicité l'expertise et la collaboration de spécialistes en la matière auprès du CIRSEE (Centre International de la Recherche sur l'Eau et l'Environnement). Cette démarche sera accompagnée de la création d'un panel de goûteurs parmi nos abonnés, afin de mesurer l'impact des dispositions prises pour stopper ces désagréments.

 

De même, un travail régulier est mené avec l'Agence Régionale de la Santé qui surveille la qualité de l'eau et contrôle sa potabilité. L'affichage des résultats d'analyses est d'ailleurs réalisé au siège de Roannaise de l'Eau, dans les mairies et sur le site internet : cliquer ici.

 

L'eau produite et distribuée par Roannaise de l'Eau est potable et respecte les limites de qualité fixées par le Code de la Santé Publique. Vous pouvez la consommer et l'utiliser sans aucun risque. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau en bouteille pour boire, cuisiner ou vous laver, si ce n'est à titre gustatif.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le service Qualité de Roannaise de l'Eau au 04 77 68 68 88 ou dtechnique@roannaise-de-leau.fr.

 

Roannaise de l'Eau vous remercie de votre compréhension.

  
Retour en haut

Nos services

97 agents interviennent pour accomplir les missions afférentes aux compétences de Roannaise de l'Eau.

 

Ces personnes sont réparties dans différents services administratifs et techniques et sur plusieurs sites géographiques :

>>Télécharger l'organigramme de Roannaise de l'Eau

 

 

La carte professionnelle

 

Les agents de Roannaise de l'Eau possèdent une carte d'identité professionnelle. Ils doivent l'avoir avec eux lorsqu'ils pénètrent dans une propriété privée dans le cadre d'une des missions prévues par les réglements de service.

 

En cas de doute, vous pouvez vérifier l'authenticité de la carte grâce au numéro d'identification attribué individuellement aux titulaires.

Pour cela, il vous suffit de contacter Roannaise de l'Eau au 04 77 68 54 31, pendant les horaires de bureau.

 

Retour en haut

Plateforme de nos marchés 2015

Pour accéder à la plateforme de dématérialisation de nos marchés publics, cliquez ici

Liste des marchés conclus en 2014


Roannaise de l'Eau a recours, afin de mener à bien ses missions, à des fournisseurs et des prestataires extérieurs. Dans ce cadre, Roannaise de l'Eau est amenée à conclure divers marchés, après consultation de la Commission d'Appel d'Offres ou de la Commission d'Examen des Marchés.

 

L'article 133 du Code des Marchés Publics pose le principe de la publicité de la liste des marchés conclus dans l'année précédente, dont les modalités sont fixées par l'arrêté du 21/07/2011.

 

>> Télécharger la liste des marchés conclus par Roannaise de l'Eau en 2014

 

Retour en haut

Liens utiles

 

Roannais Agglomération

 

Agence Régionale de Santé (ARS)

 

Agence de l'Eau Loire Bretagne

 

Conseil Départemental 42

 

GRAIE

 

Méli mélo

 

FNCCR

 

CCI de Roanne

 

Journées Portes Ouvertes (CCI de Roanne)

 

Mairies :

Ambierle / Arcon / La Bénisson Dieu / Briennon / Changy / Combre / Commelle-Vernay / Coutouvre / Le Coteau / Le Crozet / Lentigny / Les Noës / Mably / Montagny / Noailly / Notre Dame De Boisset / Ouches / La Pacaudière / Parigny / Perreux / Pouilly Les Nonains / Renaison / Riorges / Roanne / Sail Les Bains / Saint Alban Les Eaux / Saint André D'Apchon / Saint Bonnet Des Quarts / Saint Forgeux Lespinasse / Saint Germain Lespinasse / Saint Haon Le Châtel / Saint Haon Le Vieux / Saint Jean Saint Maurice Sur Loire / Saint Léger Sur Roanne / Saint Martin D'Estreaux / Saint Rirand / Saint Romain La Motte / Saint Vincent De Boisset / Urbise / Villemontais / Villerest / Vivans

 

RocOberge

 

Parc de loisirs des barrages

 

Retour en haut

Documents utiles


 

Rapport d'activité 2013

 

Tarifs 2015

 

 

Rapport annuels sur le prix et la qualité du service public 2014:

 

 

Règlements de service :

 

 

Dépliants sur la gestion des eaux pluviales :

Généralités / Noue / Bassin sec / Cuve de rétention / Puits d'infiltration / Tranchée drainante

 

 

 

Dossier demande de subvention Agence de l'Eau Loire Bretagne :

 

 

Plaquettes jeunesse sur le cycle de l'eau :

 

 

Assainissement :

 

 

Vie Pratique :

Protéger ses installations

Retour en haut

Des contrôles rigoureux

L'eau distribuée doit répondre à de nombreux critères de qualité fixés par la réglementation.

 

Roannaise de l'Eau assure ainsi une veille permanente sur la qualité de l'eau qu'elle distribue.

 

Dans chaque département, le service santé -environnement des DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) fait contrôler la qualité de l'eau par des laboratoires agréés. Pour le département de la Loire, les analyses sont effectuées par le laboratoire municipal de Saint Etienne.

Ces analyses sont effectuées toutes les semaines à deux niveaux : en sortie de l'usine d'eau potable et au robinet des consommateurs dans des lieux publics (hôpital, bars...). Les résultats sont envoyés directement à Roannaise de l'Eau qui les met à disposition du public sur simple demande.

 

Parallèlement les services de Roannaise de l'Eau assurent une surveillance permanente de la qualité de l'eau tout au long de son parcours, de son captage jusqu'au compteur des abonnés, par des analyses physico-chimiques. Par ailleurs, un laboratoire d'analyses roannais effectue, à la demande de Roannaise de l'Eau, des contrôles supplémentaires en réalisant deux fois par semaine des analyses bactériologiques sur l'eau du réseau.

 

 

   

Les résultats d'analyses

   

Roannaise de l'Eau fait contrôler régulièrement la qualité de l'eau par des laboratoires agréés,

outre les analyses réalisées quotidiennement en interne.

 

 

 

Vous pouvez accéder aux dernières analyses réalisées par l'agence régionale de santé sur ce lien :

>> Résultats des analyses par commune

 

 

 

Retrouvez également la synthèse des analyses de 2012 :

>> Bilan qualité de l'eau potable 2013 par commune

 

 

 

 

Pour plus de renseignements, contactez le service Qualité :

  
Retour en haut

Le club des goûteurs d'eau

 

 

 

 

Page en cours de construction

   


      
Retour en haut

La Maison de l'Eau

Aménagée dans l'ancienne chambre des vannes au pied du barrage du Chartrain, la Maison de l'Eau a pour objectif d'informer sur l'eau, son circuit et sur Roannaise de l'Eau.

 

A travers différents panneaux, matériels techniques et vidéos, venez découvrir le circuit de l'eau et ses traitements ainsi que les compétences et métiers de Roannaise de l'Eau.

 

La saison 2015 s'accompagne notamment d'une exposition sur :

  • la nouvelle usine d'eau potable ;
  • la gestion des eaux pluviales ;
  • l'économie d'eau ;
  • les milieux aquatiques.

 

A VOIR : deux maquettes viennent illustrer les installations d'assainissement non collectif, ainsi que la gestion des eaux pluviales.

 

Remarque : des panneaux d'information ont été implantés sur les circuits de promenade des barrages. Sur ceux-ci figurent un plan détaillé du site et des informations sur nos deux barrages.

 

 

   

Visites et plan d'accès

   

 

Visiter la Maison de l'Eau

 

Chaque année, la Maison de l'Eau ouvre ses portes à tous pour la saison estivale, de juillet à septembre. Des animateurs sont présents en permanence pour répondre à vos questions.

 

Horaires d'ouverture :

  • Juillet et Août : du lundi au dimanche de 13h00 à 19h30 (y compris les jours fériés)
  • Septembre : les samedis et dimanches de 14h00 à 19h30

Entrée gratuite

 

La Maison de l'Eau accueille également les groupes (minimum 10 personnes) toute l'année, sur réservation.

Contactez-nous par e-mail : communication@roannaise-de-leau.fr ou par téléphone au 04 77 68 97 39.

 

A SAVOIR : toutes les visites sont gratuites !

 

 

 

Plan d'accès

Cliquez ici.

 

 

Le site des barrages

 

En famille ou entre amis, venez vous divertir au parc de loisirs situé au pied du barrage du Rouchain : mini-golf promenades à dos d'ânes, jeux d'extérieurs et bowling en plein air.

www.parcloisirsrenaison.fr ou 06 06 48 68 97

 

Profitez-en également pour tout découvrir la nouvelle auberge chic et simpl, la Roc'O Berge, qui vous accueille midi et soir,dès le mois de juillet.

www.rocoberge.fr ou 04 77 71 45 33

  
Retour en haut

Tarifs 2015

Les tarifs applicables au 01/01/2015 ont été approuvés en Comité Syndical de Roannaise de l'Eau le 17 décembre 2014, et lors du Conseil Communautaire de Roannais Agglomération du 15 décembre 2014.

Ces tarifs portent sur la consommation d'eau potable, le traitement des eaux usées, mais aussi toutes les prestations que Roannaise de l'Eau est amenée à réaliser (contrôle de réalisation d'une installation d'assainissement non collectif, réalisation d'un branchement eau potable ou assainissement, Participation Financière à l'Assainissement Collectif...).

>> télécharger le catalogue des tarifs 2015

   

De l'eau potable pour 1,14 € TTC par jour

   

Pour une consommation annuelle de 120 m³ (moyenne nationale pour un foyer composé de 2 adultes et 2 enfants), la facture s'élève en 2015 à 416,68 ? TTC, soit 1,14 ? TTC par jour.

Cette facture est composée de trois parties :

  • la part Eau Potable avec un abonnement et le nombre de m3 d'eau potable consommés
  • la part Assainissement Collectif qui est relative au rejet des eaux usées, leur traitement en station d'épuration et le traitement des boues. La base de calcul est identique à celle de l'eau potable. Elle n'est due que par les abonnés raccordés ou raccordables au réseau collectif d'eaux usées.
  • la part Organismes Publics qui concerne les taxes de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne. Roannaise de l'Eau collecte uniquement ces taxes qu'elle reverse en intégralité à l'Agence.

Seules la partie Eau potable et la partie Assainissement collectif reviennent à Roannaise de l'Eau et Roannais Agglomération pour financer l'exploitation de tous leurs équipements et investissements à effectuer, soit 2,752 ? le m³.

  
Retour en haut

La nouvelle usine d'eau potable

Après 2 ans d'études et 3 ans de travaux, la nouvelle usine d'eau potable a pris le relai de l'ancienne le 27 novembre 2014. L'Agence Régionale de la Santé en a donné l'autorisation, confirmant que l'eau produite est conforme au Code de la Santé Publique.

Cette usine permet de traiter au mieux la ressource naturelle pour nos différents usages : particuliers, équipements publics, industriels.... Grâce à sa capacité de traitement de 40 000 m³/jour, elle répond aux besoins en eau actuels et futurs recensés (estimés à 35 000 m3/jour à l'horizon 2028) et aux objectifs fixés en terme de sécurisation et de qualité.

Situé à Renaison, cet équipement est entièrement automatisé afin de garantir une eau de qualité maximale et de sécuriser l'ensemble de la production : plus de 200 capteurs ainsi que des automates et le programme de gestion d'alertes permettent un contrôle renforcé de la production.

Elle est actuellement en phase d'observation pour 9 mois, durant lesquelles sont étudiées les performances énergétiques, hydrauliques et de traitement pour vérifier définitivement la correspondance au cahier des charges.

Cette usine est également conçue pour être certifiée ISO 14001 (norme environnementale) à la réception du bâtiment en août 2015.

 

Première usine en France à présenter un bilan énergétique neutre :

Deux turbines hydroélectriques ont été installées dans les barrages. Grâce à la force de l'eau, elles produiront l'énergie nécessaire pour couvrir l'intégralité des besoins énergiques de l'usine : 950 000 kWh/an soit l'équivalent de la consommation annuelle de 160 maisons !



Tout savoir sur le chantier de construction

 

Les lettres d'information :

>> Télécharger la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°1

>> Télécharger la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°2

>> Télécharger la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°3

>> Télécharger la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°4

>> Téléchargez la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°5

>> Téléchargez la Lettre nouvelle usine d'eau potable n°6


Le film du chantier de janvier 2012 à février 2013 :

>> Chantier usine eau potable Roannaise de l'Eau


La nouvelle usine sur France 3 Rhône-Alpes :

>> Reportage du 30 avril 2014

>> JT du 22 janvier 2015 (sélectionner le 22/01/2015)

Retour en haut

Nous contacter

Retour en haut

Assainissement Collectif

L'assainissement collectif englobe la collecte des eaux usées rejetées via le réseau d'égout public et le traitement en station d'épuration.

 

 

La collecte

 

On parle de réseau séparatif si les eaux usées et pluviales sont collectées dans des canalisations distinctes. Les eaus usées sont amenées pour traitement à la station d'épuration et les eaux pluviales sont généralement évacuées avec ou sans traitement vers le milieu naturel (cours d'eau, fossé, infiltration...).

Par contre, il arrive que les eaux usées et pluviales soient évacuées dans les mêmes canalisations, il s'agit alors d'un réseau unitaire.

Le raccordement des immeubles, ou bâtiments, aux égouts disposés pour recevoir les eaux usées domestiques et établis sous la voie publique, est obligatoire dans le délai de deux ans à compter de la mise en service de l'égout.

 

 

Le traitement

 

Le traitement des eaux usées se fait principalement à la station d'épuration située à Roanne, mais il en existe au total près de 40 sur le territoire d'intervention de Roannaise de l'Eau, dont deux lagunes, un filtre planté de roseaux et un filtre à sable.

Les différents procédés de traitement des eaux usées de nos stations reposent sur l'activité biologique des micro-organismes (« bactéries »), qui, en présence d'oxygène, dégradent la pollution.

Retour en haut

La filière de traitement

L'eau brute des barrages est très douce et faiblement minéralisée.

De faible turbidité (eau peu trouble), elle contient peu de matières organiques, avec une teneur importante en manganèse et en fer.

 

Il faut la traiter pour la rendre potable et répondre aux normes en vigueur.

 

Découvrez ci-dessous le traitement de la nouvelle usine d'eau potable : 

 

Retour en haut

Aides financières

Aides financières de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne aux particuliers

 

L'Agence de l'Eau Loire Bretagne prévoit, sous certaines conditions, une aide financière pour les propriétaires qui réalisent des travaux en assainissement collectif ou non collectif :

  • assainissement collectif : mise en conformité des branchements d'assainissement collectif se traduisant par une amélioration par temps sec ou de pluie.
<< Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement collectif.
  • assainissement non collectif : réhabilitation d'un ANC situé sur une commune rurale et présentant un risque sanitaire.
<< Télécharger le dossier de demande de subvention assainissement non collectif

 

Attention, ces demandes ne sont pas gérées directement par l'Agence de l'Eau, mais par Roannaise de l'Eau qui est la seule interlocutrice entre les particuliers et l'Agence pour instruire ces demandes.

 

Nos services s'assurent tout d'abord de la recevabilité du dossier (nature des travaux, travaux non démarrés, implantation géographique, choix de la filière en ANC...), puis le transmettent à l'Agence de l'Eau.

L'accord de principe de subvention est donné par l'Agence.

Enfin, dès que les travaux sont réalisés, nos services procèdent obligatoirement à leur contrôle et dresse un compte-rendu de visite qu'ils transmettent ensuite à l'Agence.

Une fois les fonds débloqués, la subvention est reversée en intégralité au propriétaire.

 

Important : Les travaux ne doivent pas avoir débuté avant la confirmation de l'octroi du subvention.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 04 26 24 93 50 ou contact@roannaise-de-leau.fr


   


      
Retour en haut

Présentation

 

La diversité des compétences,

la force d'un territoire

 

Le 1er janvier 2015 est né en roannais un nouvel établissement public nommé "Roannaise de l'Eau, Syndicat du Cycle de l'Eau", fruit de la fusion entre Roannaise de l'Eau, Syndicat Mixte d'Eau et d'Assainissement, et le SYRTOM (Syndicat Mixte Renaison Teyssonne Oudan Maltaverne).

Le champ d'intervention de Roannaise de l'Eau s'élargit ainsi à l'ensemble du cylce de l'eau et intègre de nouvelles compétences aux côtés de celles de l'eau potable, l'assainissement et la gestion des eaux pluviales.

Désormais, le syndicat du Cycle de l'Eau intervient sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations et participe à la mise en oeuvre du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux Loire en Rhône Alpes.

 

   


   

Roannaise de l'Eau agit sur les communes ayant adhéré à une ou plusieurs compétences, étant rappelé que le syndicat exerce la compétence Assainissement (collectif et non collectif) pour le compte de Roannais Aggloméraion sur l'ensemble de l'intercommunalité.

Le syndicat réalise ainsi les études et travaux s'avérant nécessaires dans tous ces domaines. Les compétences sont exercées dans un respect total de l'environnement et avec une préoccupation permanente de développement durable.

Grâce à cette nouvelle configuration, Roannaise de l'Eau devient le seul interlocuteur référent en matière de politique publique liée à l'eau sur son territoire composé de 42 communes et dont les missions se résument plus que jamais ainsi :

« Répondre aux besoins en eau des populations et des acteurs économiques en assurant la préservation des ressources et la gestion du cycle de l'eau, dans un perspective de développement durable au sein d'un territoire cohérent ».

  
Retour en haut

Présentation

 

La diversité des compétences,

la force d'un territoire

 

Le 1er janvier 2015 est né en roannais un nouvel établissement public nommé "Roannaise de l'Eau, Syndicat du Cycle de l'Eau", fruit de la fusion entre Roannaise de l'Eau, Syndicat Mixte d'Eau et d'Assainissement, et le SYRTOM (Syndicat Mixte Renaison Teyssonne Oudan Maltaverne).

Le champ d'intervention de Roannaise de l'Eau s'élargit ainsi à l'ensemble du cylce de l'eau et intègre de nouvelles compétences aux côtés de celles de l'eau potable, l'assainissement et la gestion des eaux pluviales.

Désormais, le syndicat du Cycle de l'Eau intervient sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations et participe à la mise en oeuvre du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux Loire en Rhône Alpes.

 

   


   

Roannaise de l'Eau agit sur les communes ayant adhéré à une ou plusieurs compétences, étant rappelé que le syndicat exerce la compétence Assainissement (collectif et non collectif) pour le compte de Roannais Aggloméraion sur l'ensemble de l'intercommunalité.

Le syndicat réalise ainsi les études et travaux s'avérant nécessaires dans tous ces domaines. Les compétences sont exercées dans un respect total de l'environnement et avec une préoccupation permanente de développement durable.

Grâce à cette nouvelle configuration, Roannaise de l'Eau devient le seul interlocuteur référent en matière de politique publique liée à l'eau sur son territoire composé de 42 communes et dont les missions se résument plus que jamais ainsi :

« Répondre aux besoins en eau des populations et des acteurs économiques en assurant la préservation des ressources et la gestion du cycle de l'eau, dans un perspective de développement durable au sein d'un territoire cohérent ».

  
Retour en haut

Consommation d'eau

En moyenne, un français consomme 137 litres d'eau potable par jour. Pour une famille avec deux enfants, cela représente une consommation annuelle de 120 m³.

 

L'eau est une ressource précieuse, préservons-là !

 

Economiser 30% de sa consommation, c'est possible, tout en conservant un même confort... mais en réduisant sa facture !

Sans compter qu'économiser l'eau c'est aussi économiser l'énergie nécessaire pour la chauffer.

 

Téléchargez le dépliant Agir pour économiser l'eau en cliquant ici.

 

 

Prix Roannaise de l'Eau 2013
Retour en haut

Présentation de la compétence

Roannaise de l'Eau intervient sur la compétence Assainissement pour le compte de Roannais Agglomération.

 

 

Une fois utilisée, l'eau potable devient une eau usée plus ou moins polluée.

On distingue trois grandes catégories d'eaux usées :

  • Les eaux usées domestiques : ce sont les eaux ménagères (cuisine, salle de bains) chargées de détergents, graisses, solvants... et les eaux vannes qui proviennent des toilettes.
  • Les eaux usées industrielles : très différentes des eaux usées domestiques, elles peuvent contenir des métaux lourds, des micropolluants... Les industries doivent traiter leurs eaux usées dans leur propre station d'épuration ou obtenir l'autorisation de les rejeter dans le réseau d'assainissement collectif. Certaines de ces eaux usées peuvent faire l'objet d'un pré-traitement par l'industriel avant d'être rejetées dans le réseau collectif.
  • Les eaux pluviales : ce sont les eaux de pluie qui ruissellent le long des toits, sur la route. Elles se chargent d'impuretés au contact de l'air et de résidus polluants en ruisselant sur les toitures ou les voiries (huiles, carburants, résidus de pneus...).

Les eaux usées doivent donc être dépolluées (nettoyées) afin de pouvoir être rejetées dans le milieu naturel sans danger. On appelle cela l'assainissement ou l'épuration des eaux usées.

Attention, après traitement épuratoire, l'eau est « propre », mais pas potable.

 

 

Assainissement collectif ou non collectif ?

 

Les eaux usées sont généralement collectées par le réseau d'égouts public et sont acheminées par des canalisations vers une station d'épuration pour être traitées. On parle alors d'assainissement collectif.

 

Toutefois, certaines communes ou certaines zones (principalement habitat dispersé) ne sont pas raccordables au réseau public de collecte et transport des eaux usées vers une station d'épuration dans des conditions techniques et économiques acceptables. Le traitement et l'évacuation des eaux usées se font alors individuellement, grâce à une installation en principe sur son propre terrain appelée "assainissement non collectif" (A.N.C.).

 

Retour en haut

Tarifs 2015

Les tarifs applicables au 01/01/2015 ont été approuvés en Comité Syndical de Roannaise de l'Eau le 17 décembre 2014, et lors du Conseil Communautaire de Roannais Agglomération du 15 décembre 2014.

Ces tarifs portent sur la consommation d'eau potable, le traitement des eaux usées, mais aussi toutes les prestations que Roannaise de l'Eau est amenée à réaliser (contrôle de réalisation d'une installation d'assainissement non collectif, réalisation d'un branchement eau potable ou assainissement, Participation Financière à l'Assainissement Collectif...).

 

>> télécharger le catalogue des tarifs 2015

 

 

   

De l’eau potable pour 1,14 € TTC par jour

    Pour une consommation annuelle de 120 m³ (moyenne nationale pour un foyer composé de 2 adultes et 2 enfants), la facture s'élève en 2015 à 416,68 euros TTC, soit 1,14 euros TTC par jour.

Cette facture est composée de trois parties :

  • la part Eau Potable avec un abonnement et le nombre de m³ d'eau potable consommés
  • la part Assainissement Collectif qui est relative au rejet des eaux usées, leur traitement en station d'épuration et le traitement des boues. La base de calcul est identique à celle de l'eau potable. Elle n'est due que par les abonnés raccordés ou raccordables au réseau collectif d'eaux usées.
  • la part Organismes Publics qui concerne les taxes de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne. Roannaise de l'Eau collecte uniquement ces taxes qu'elle reverse en intégralité à l'Agence.

Seules la partie Eau potable et la partie Assainissement collectif reviennent à Roannaise de l'Eau et Roannais Agglomération pour financer l'exploitation de tous leurs équipements et investissements à effectuer, soit 2,752 euros le m³.

  
Retour en haut

Présentation de la compétence

 

 

Page en cours de construction

Retour en haut

Actualités
Nous contacter
Documents utiles
Liens utiles
Recrutements
L'EAU, NOTRE MÉTIER